L'homme et ses barrières...

Publié le par Lucie Trellu

Aujourd'hui, je tiens à vous montrer à quoi ressemble une des portions du chemin dans les collines que j'ai retrouvé après l'hiver. Le propriétaire est certainement dans son droit, je n'en doute pas, mais quel saccage ! J'en ai eu le coeur et l'âme retournés. Depuis, je ne passe plus par là, j'y suis juste retournée pour témoigner de ce que l'instinct de propriété peut générer de folie et de laideur...

Je précise que auparavant il n'y avait rien, on passait sur le chemin bien sagement sans déranger personne, profitant avec bonheur du petit chemin tranquille serpentant dans les bois...













Les instruments de la fermeture, si laids :













Maintenant, il faut longer la barrière,

 





















Et on arrive là, où la barrière passe sur le chemin et nous oblige à emprunter l'ancien chemin envahi de broussailles. Un peu absurde, mais sans doute que le nouveau empiétait sur la propriété privée...


Quand on a finit de longer les broussailles, on retrouve le chemin qui ressort de la propriété privée, avec des arbustes coupés en travers (et eux, quels sont leur tort, on se le demande ?), et toujours le panneau :


Et au-delà, encore des panneaux, sur les arbres, pour bien prévenir :


























Et sur le terrain, le carnage, tous les bords sont défigurés, les broussailles et petits arbustes arrachés et coupés, puis rabattus sommairement, peut-être au-delà des "frontières" arbitraires du cadastre ?



Coupés, pourquoi ? Je ne sais, mais la raison qui m'échappe ne peut être que d'une humaine barbarie...


Voilà, mon témoignage. Je n'en dirais pas plus, l'indignation m'étouffe. Et les photos parlent d'elle-même...
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mu 07/03/2009 10:16

et yep ...

Lucie Trellu 07/03/2009 15:55





ANCOLIE 05/03/2009 19:09

Non ! moi je ne me résigne pas . Je casse ! ....J'ai une pince coupante . Je coupe ! .... Et je passe ! ....Et , si un connard me fait chier , je lui propose une petite bagarre .... Voilà ! ..... et si des chiens m'attaquent ... je leurs éclatte la gueule à coups de canne .  (j'ai une canne en bois tres dur . Dans la montagne , j'ai été attaquée plusieurs fois par des clébards , je les ai toujours fait fuir . Heureusement pour eux , sinon je les tuais ...) Alors tu vois , je ne me résigne pas .....BIZOUX !.....

Lucie Trellu 05/03/2009 20:20



Eh bien, les propriétaires de ton coin doivent avoir fort a faire !



ANCOLIE 04/03/2009 10:30

Banal Hélas ! ....

Lucie Trellu 05/03/2009 14:34


En effet, mais faut-il pour autant se résigner ?


MaryAthenes 04/03/2009 10:18

Quel dommage, juste quand j'avais trouve des photos de la region ou j'ai grandi !Ca me rappelle mes promenades mais c'est vrai que c'est bien laid.

Lucie Trellu 05/03/2009 14:30



Merci de votre passage. N'hésitez pas à fureter dans ma catégorie nature pour trouver d'autres photos, non défigurées...



La Renarde 03/03/2009 21:42

Dans la région d'Aups, les gens migrants se sont installés sans construire de barrière autour de leur maison. On peut alors passer au travers des champs d'oliviers de tout le monde pour se retrouver chez ses propres amis. Je pense malheureusement, qu'un jour, quelqu'un commencera à se clôturer dans son espace à lui-même même et que tout sera fini. Les clotures pousseront plus vite que les nouveaux arbres!

Lucie Trellu 03/03/2009 22:21



Espérons que ce ne sera pas le cas !
Merci de ton témoignage, la Renarde !