Lombricompostage

Publié le par Lucie Trellu

Après une longue attente (d'abord pour avoir des sous, ensuite pour la livraison), nos nouveaux animaux de compagnie sont enfin arrivés hier ! Non non, nous n'avons pas adopté de chien, ni de chat, ni de poisson rouge ou autres perruches, pas même un lapin ou une gerbille (malgré la forte impression faite au lutin lors de notre dernier passage à la jardinerie...). Non, nous nous sommes lancé dans l'élevage de... vers !

Eh oui, ça peut paraître un peu bizarre à première vue, mais en y réfléchissant bien, c'est l'animal de compagnie idéal : ils ne font pas bruit, se nourrissent de nos déchets de cuisine (et même du carton, papier, poils, coquilles d'oeufs, etc.), ne produisent pas de déjections nauséabondes (au contraire, une bonne odeur d'humus promet d'envahir notre cuisine l'hiver...), mais au contraire du compost et un engrais liquide de premier choix, et se débrouillent tout seul quand on part en vacances (au-delà de 4 semaines d'absence, il faut quand même leur mettre 2 à 3 cm de déchets au moment de partir pour tenir la distance, mais vous reconnaitrez que ce n'est pas très contraignant...). Personnellement, j'ai pas encore trouvé mieux...

Bon, trêve de plaisanterie (quoique...), vous l'aurez compris, nous nous sommes lancé dans le lombricompostage pour réduire nos déchets et produire nous-mêmes de quoi nourrir nos plantes et les arbres du jardin. Hier est donc arrivé par transporteur notre Can-O-Worms flambant neuf et un kilogramme de vers bien grouillants.

Voilà un aperçu de la bête et de son fonctionnement :




On l'a acheté sur le site de Vers la Terre, qui promeut le lombricompostage et fourni toutes les infos nécessaires. Il y a aussi un forum qui permet de poser les questions sur les problèmes que l'on peut rencontrer à d'autres utilisateurs.


On le trouve aussi sur le site Jardins animés, une excellente adresse pour les amateurs de jardin beau et écolo. Le composteur y revient un peu plus cher au départ, mais les accessoires (sacs de mélange, tapis d'humidification...) sont un peu moins cher, et surtout les frais de port moins élevés.

L'installation des vers s'est faite sans difficulté, pour l'instant ils sont installés sur le balcon de la cuisine, qui n'est au soleil que le matin. On n'a mis que le premier niveau, bien remplis pour l'instant par la litière de démarrage et les vers, mais ça va se tasser avec le début du travail des petites bêtes et l'évacuation de l'humidité.
C'est une grande satisfaction de ne plus mettre dans la poubelle toutes les épluchures, et puis j'attends avec impatience ma première récolte d'engrais liquide (d'ici quelques jours) et de compost (d'ici quelques mois) pour bichonner mes plantes et booster les arbres. J'arrive bientôt au bout de mon sac de terreau pour rempoter, et comme on peut mélanger 1/3 de lombricompost pour booster les rempotage, le suivant va me faire encore plus longtemps ! Et le reste du lombricompost sera mis au pied des arbres, tout comme l'engrais liquide en surplus (une fois dilué à 10 %).

Voilà pour le démarrage de cette aventure, je vous tient au courant de son évolution, avec des photos de notre installation bientôt !
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Valentine 25/08/2009 17:48

Ah ! Bon ? C'est extraordinaire !

Valentine 21/08/2009 22:55

Ca par exemple tu as toujours des idées fantastiques ! Je connaissais les caissons à compost, mais pas le "lombricompostage" !! J'aime bien le goût du lutin pour les poissons rouges ou les petits lapins : il a bien raison ! C'est plus mignon ! Mais il faut de tout pour faire le monde...

Lucie Trellu 25/08/2009 17:06



Je regrette maintenant de ne pas m'y être mis plus tôt, puisqu'il n'y a pas besoin d'un jardin pour le loger ! Cet hiver, il rentrera dans la
cuisine...